vendredi 29 mars 2013

I heard it through the radio...


Aujourd'hui, je suis passée sur Nova, dans le Allo Nova, 
Pour ceux qui ne l'ont pas entendu, voici le podcast !
http://www.novaplanet.com/radionova/podcast-allo-nova
et pour ceux qui ne l'écouteraient pas aujourd'hui, il faut chercher Australie/Marine dans les différents podcasts proposés :)
Des bizoux

mercredi 27 mars 2013

Bien s'installer : trouver un job




Ben oui hein, on n'est pas venu la pour vendre des cravates!
Nous on veut du travail, du vrai, qui rapporte! Quitte a mouiller la chemise!
Bon, en tout cas, ca fait partie de mes motivations a moi, gagner des sous...

Quelques donnees objectives concernant  l'emploi au pays des koalas :
4% de chomage autrement dit, que dalle, rien, des clous, ...
La duree legale de travail par semaine est de 38h 
Chaque employe a le droit a 4 semaines de conge par an (bon apres c'est comme d'hab, chaque Etat applique sa propre legislation sur certains details...)
Et, il y a ici, un salaire minimum qui est d'environ 590$ par semaine (480 euros environ)
Enfin, comme je suis dans un pays immense (ben ouai c'est Huuuuge ici mate!), il y a une situation assez originale pour nous, ceux de la vieille terre, ils ne sont pas assez peuples et mazette!! Ils cherchent a attirer certains pofessionnels des secteurs suivants : 
Informatique, Infirmier, pros de la sante en general, comptabilite, pharmacie, etc. 
Du coup, l'Etat australien facilite l'immigration et l'installation de ces personnes :) 
Oui, c'est limpide de logique ce que je dis!

Bref, j'ai mis 15 jours a me trouver un full time job, je vous raconte tout ca tres vite!

Pour chercher du taf, du vrai, voici ce qu'il faut OBLIGATOIREMENT avoir :
  • Un visa
  •  Un petit niveau d'anglais (savoir dire "are you hiring at the moment ?" ca va encore, mais c'est comprendre la reponse qu'on vous donne qui complique les choses...)
  • Un TFN (tax file number, comme je vous le disais deja dans un article precedent) 
  • Un compte en banque made in Aussie (ca fera l'objet d'un article a venir, no worries!)
  • Le petit CV en anglais (le site guide-australie en propose un exemplaire en PDF qui est bien fichu et a la sauce locale!)  
  • Un numero de portable bien sur 
Une fois que toutes ces choses sont acquises, ou tout du moins lancees (comme pour le TFN par exemple), vous etes murs pour vous lancer dans des recherches.
Comme partout, 2 solutions s'offrent a vous :
1) Envoi de CV via le web
2) Le porte a porte pour vous presenter
Chacun est libre de trouver sa methode, celle qui lui convient, apres, selon la periode et le lieu, tout ne fonctionne pas de facon egale...
Exemples : 
Sur la West Coast, ils sont en penurie de tout et recherchent en permanence du monde pour venir travailler 
Apres les fetes de noel, c'est la rentree, la fin de l'ete, des vacances pour les australiens... Generalement c'est la saison tres creuse en Australie donc entre janvier et mars c'est pas super easy de trouver un boulot...

1) Envoi de CV via le web
Il y a differents sites de recherche d'emploi en Australie, mais the Holy Bible en la matiere c'est : 
http://www.seek.com.au/
Vous verrez, y'en a pour tout le monde !
Il existe aussi ces sites la :
http://www.jobsearch.com.au/
http://mycareer.com.au/,  
http://www.apsjobs.gov.au/
http://www.workaboutaustralia.com.au/
http://employmentguide.com.au/
http://www.bestjobsau.com/
http://www.adecco.com.au/

http://nowhiring.com.au/
Et sinon, la chambre de commerce et d'industrie francaise en Australie a lance un nouveau site web :
http://www.my-australian-job.com/
Bon a l'heure ou je vous parle c'est pretty new, donc y'a pas grand chose a se mettre sous la dent mais ca devrait se developper petit a petit donc affaire a suivre !

Personnellement, je pense que cette technique de recherche d'emploi doit se faire une fois que l'on est sur de pouvoir passer une interview en anglais avec un recruteur, et aussi dans le cadre d'une recherche pour un travail de bureau... Disons que si l'on veut travailler dans l'hospitality (hotellerie, tourisme, restauration, service en general), ce n'est pas la que l'on pourra vraiment concurrencer un australien... 

2) Le porte a porte pour vous presenter
C'est la methode que j'ai employe, CV sous le bras, j'ai sillone mon quartier d'abord puis etendu ma recherche. J'ai fait les hotels, les bars, les restaurants, les magasins, en gros tous les commerces qui ont pignon sur rue et surtout tous les metiers dans lesquels j'allais etre obligee de me confronter a la langue anglaise "orale" de facon quotidienne...  C'est un peu demoralisant au debut car on peut passer plusieurs journees de suite sans avoir une reponse positive... 
Sans dire que j'etais naive au point d'imaginer qu'on m'attendait, la fatigue du decalage et le sentiment de ne pas chercher un boulot ultra difficile, je suis passee neanmoins par quelques moments de decouragement... 
ET SOUDAIN, un matin, tout se debloque.. On appelle a 10h pour embaucher a 12h... 
Mais cela fera l'objet d'un prochain article!
Mes petits trucs qui m'ont, maybe, permis de trouver rapidement :
- En entrant toujours demander a parler au manager, s'il n'est pas la, demander quand il passe, ne laisser pas votre CV aux employes qui ne sauront quoi en faire et risque surtout de zapper votre passage
- Phrase-cle : "Are you hiring at the moment?"
- Le sourire, regarder droit dans les yeux, un minimum d'efforts sur la tenue sont un plus, quand on debarque en tongs et short dans des restos ou meme les clients font des efforts, ca jure un peu...!
 - Preciser "I'm currently seeking casual, part time or full time employment, I am able to start working immediately and I am available Monday to Sunday day and night." ca fait peut-etre un peu mort de faim mais ca fait surtout ultra motiv, pret a en decoudre avec le taf!

- Et surtout, prenez l'habitude de demander des cartes de visite (business card) aux boites qui ont l'air de chercher en ce moment et de noter quand vous y etes passe, histoire de repasser quelques jours plus tard faire la piqure de rappel!

Retenez surtout une chose :
ca ne va pas tomber tout de suite mais en persistant, en creusant, vous finirez par trouver, il faut juste garder la tete froide et montrer votre bonne humeur et votre professionalisme. Tous les efforts finissent un jour par payer :)

Plein de courage a ceux qui cherchent et à tout bientooooooooooo!
La bise
Mawine




samedi 23 mars 2013

Sécurité routière... Can everybody hurts?

Bonjour,

Aujourd'hui ça va pas être très drôle mais je souhaitais partager avec vous cette Vidéo, réalisée par la Transport Accident Commission du Victoria. Il s'agit d'un montage de 5 minutes sur la chanson de REM "Everybody hurts". La lenteur et la douceur de cette chanson contraste parfaitement avec la dureté et la violence des images qui sont montrées. Le montage a été fait à partir des pubs qu'ils ont réalisés durant les 20 dernières années. 
A l'époque de la 1ère pub, l'Etat du Victoria comptait 776 morts par an, aujourd'hui ils sont à 303.

Le slogan de la chaîne est assez clair : "Distractions lead to disaster"
Bref dans mon dernier post, je vous disais que l'Australie "pas rigoler avec l'alcool".
En voici une manifestation concrète. 
Âmes sensibles : s'abstenir.






mardi 19 mars 2013

Bien s'installer : l'administratif


Et oui, lorsque l'on déboule dans un pays étranger, il y a quelques formalités à respecter.
A côté de la France, et de ses dédales de procédures, formulaires, et j'en passe, ici c'est assez différent. 
Comme si l'administration australienne avait tout réfléchi et mis en place pour faciliter la vie de ses administrés. Limite quand je faisais mes recherches, mon cerveau traumatisé de française se disait : "non c'est sur, y'a un piège, y'a un truc pas normal, c'est trop simple, je vais continuer à chercher...". Et oui, car le 1er point positif que j'ai trouvé : tout, je dis bien TOUT peut être fait en ligne..
ALLÉLUIA mes frères!
C'est donc possible d'être en règle sans être passé par le bureau 322A faire tamponner son document, pour ensuite avoir le droit d'aller péter à 10 bornes de chez toi pour éventuellement retirer le document, ah mais nan, les factures de portable ne sont pas des justificatifs de domicile, tu vas pouvoir recommencer la procédure, c'est plutôt sympa nan ?! Puis t'as que ça à faire en ce moment..?

DONC je vais profiter de ce post pour raconter un peu les petites obligations, pour nous, foreign people. Bon c'est pas la mer à boire mais ça prend un peu de temps et surtout, il faut trouver exactement ce que l'on recherche sur les sites web concernés, où il y a en général moult informations, enfin surtout des pubs déguisées...BWEF, maintenant que j'ai tout terminé, je vais pouvoir partager tout cela avec vous petits fous!

Pour commencer, toute personne souhaitant travailler au pays des kangourous doit avoir un Tax File Number. Pour cela il faut se rendre ici, le site web de l'ATO : Australian taxation Office. Sans être une flèche en angliche, je pense que tout le monde a compris qu'il s'agissait des "impôts", le trésor public en quelque sorte... Il faut ensuite remplir un formulaire: celui des "permanents migrants or temporary visitors to Australia".
Bon là ça va, c'est quelques questions, genre numéro de passeport, situation maritale, si on est déjà venu, si on a déjà eu un TFN, etc. C'est pas un truc de fou et surtout, quand on trouve un job grâce à ce TFN on peut être payé! Et je puis dire, sans trop exagérer, que cela fait la différence :)
Le seul hic, c'est qu'ils mettent jusqu'à 28 jours à envoyer le document sur lequel se trouve le TFN, de 9 chiffres en général, et là, si tu trouves du taf avant, comme dans mon cas par exemple, ben tu risques d'attendre un peu avant d'avoir ta première paye.
Cela dit : ici, quand on t'annonce une paye pour un job, elle est généralement en net, MERCI, parce que, entre nous, je n'ai jamais compris l’intérêt d'annoncer un salaire en brut, on est bien d'accord que ce qui nous intéresse c'est ce qu'il y aura sur notre compte à la fin du mois, pas combien fictivement on aurait pu avoir mais en fait nan, t'auras pas... Du coup, les taxes sont prélevées en amont, et quand tu es payée, tu n'as pas à épargner pour payer des impôts à la fin de l'année, ce que tu touches t’appartient! Voilà un système qui me convient juste parfaitement!

Ensuite, une autre obligation, beaucoup plus longue (3h30/4h) celle là, mais peut-être un peu + drôle... Le RSA, ou "Responsible Service of Alcohol", c'est un genre de petit diplôme obligatoire quand on souhaite travailler dans le service, restaurants, bars, hôtels. et il faut savoir que l'Australie "pas rigoler avec l'alcool".
Et oui, ça coûte très très cher, que ce soit dans un bar, un restaurant, le moindre verre ou bouteille coûte les yeux de la tête, ensuite, quand tu veux aller en acheter en magasin, il y a un seul endroit dans lequel aller : les bottle shops, appelés "bottlo" par les locaux, ce sont les seuls commerces à être autorisés à vendre de l'alcool aux particuliers. La dernière fois que j'ai voyagé en Australie, j'ai pu souffler 3 fois en l'espace de 3 mois alors que ça ne m'était encore jamais arrivé en France! Bref, voilà une "drogue" qui a fait de gros dégâts dans le pays notamment auprès de la communauté aborigène, qui s'est détruite, et qui continue à le faire au moyen de ces boissons. 
Bref, revenons au sujet, chaque personne qui travaille dans le commerce de l'alcool, selon son niveau, doit néanmoins, attester d'une formation, diplôme ou licence. J'ai donc pu m'adonner à la formation RSA, moi perso, j'ai choisi ce site, mais il en existe des tas d'autres, comme celui ci ou encore celui là.
Dans l'ensemble, ce serait mentir que de dire que j'ai appris des choses... Il ne faut pas servir de mineurs, ne pas servir de personnes ultra bourrées, ne pas servir de personnes qui se battent ou qui insultent les autres... Bon voilà, ça casse pas 3 pattes à un canard mais j'ai quand même eu quelques petits moments d'humour, exemple concret avec ces petits extraits :





  • "Imagine that you have bought a business and you make your money from selling alcohol. It must be hard to refuse to sell alcohol when you make a living from it. In fact, why should you refuse? Once you have the money it's not your fault what they get up to afterwards is it? Well there is one good reason why you should refuse – "It’s the Law"" --> Traduc : Imaginez que vous ayez achete un commerce et que vous vous enrichissez en vendant de l'alcool. Cela doit être dur de refuser de vendre de l'alcool quand on vit de cela. En fait, pourquoi devriez vous refuser? Une fois que vous avez récupéré l'argent, ce qui arrive après n'est plus votre problème. Et bien, il y a une bonne raison pour laquelle vous devriez refuser - "c'est la loi!"
  • "Promoting of bars and clubs has changed to suit the laws. Advertising "Happy Hour" may be seen to encourage binge drinking.The days of "Buy 12 Vodka’s get a free shot glass" are over." -->Traduc : La promotion de bars et clubs a changé pour suivre la loi. Faire la pub d'Happy Hour, peut être perçu comme un encouragement au binge drinking (boire beaucoup et très vite). Les jours de "achète 12 vodkas, tu auras 1 shot gratuit" sont terminés.
Bon ben moi, tout cela m'a fait rire, le ton de menace employé, l'infantilisation des personnes... Et là où je pense avoir effleuré le soleil c'est quand ils précisent que, je cite, parfois, les handicapés peuvent avoir l'air bourré, mais ce n'est pas de leur faute, juste, leur handicap les oblige à tituber ou à avoir une tête qui fait peur...Dans ce cas là, on est autorisé à leur servir à boire.

Bref, 3h sur l'ordi à répondre à des QCM, quelques moments de rigolade, une ptite révision de ma compréhension écrite de l'anglais, 65$ et me voilà attestée RSA dans l'Etat du Queensland! Oui, chaque Etat a son RSA, sinon c'est pas marrant!

Et voilà le beau diplôme!



Sinon, pour ceux qui suivent, comme je l'expliquais dans mon dernier article, à Brisbane : tu marches, tu marches, tu marches... Et comme je commençais à être un peu blasée de marcher quand il y a possibilité d'aller un peu + vite, je me suis abonnée à City Cycle, le vélib' made in down under... Et OUI, JC Decaux a encore frappé! C'est encore lui, le monstre des arrêts de bus et panneaux de pub qui est responsable des vélos en libre-service à Brisbane! ça se voit pas tout de suite mais en fait, en y regardant de + près, les vélos sont les mêmes, les bornes sont les mêmes et le système.. Je ne répéterai pas! 
Du coup ça n'a pas été ultra difficile pour moi! Une carte de tranport locale : la GO card, un compte à créer en ligne, 27$ à payer pour 3 mois d'abo et c'est parti! Comme en France, la 1ère demi-heure est gratuite et ensuite tu payes.
2 différences notables néanmoins :
- Ici le service ne fonctionne pas 24h/24, ça se termine à 10PM et ça reprend à 5AM, Grrrrr, je finis à 11h le soir, je suis très contente de marcher 30 minutes :(
- Ici, aux vélos sont attachés des casques, pas à chaque vélo mais au moins 3/4 par borne. Et oui, casque obligatoire + pays de bisounours = des casques en bon état, pas volé, pas vandalisé pour chaque personne qui en a besoin, la plupart des locaux ont le leur mais c'est coule, ils ont pensé à nous, les sans-casques-fixe. En revanche, pour la couleur on repassera, c'est pas top swag trendy stylé...
Avec les 550 Km de pistes cyclables que compte la ville, la plupart le long du fleuve, la douceur de l'air, le soleil, c'est juste un plaisir de rouler! Je divise mon temps de transport par 2 et je découvre des nouveaux quartiers! 

Je voulais profiter de ce post pour vous parler des recherches d'emploi et d'appart mais au final, ça sera l'objet d'un futur article :)
Parce que bon, c'est pas le tout mais il s'en est passé des choses depuis la dernière fois que j'ai écrit : 
nouvel appart, nouveau job, french film festival, etc.
I'll be back to you ASAP, en attendant, plein de bizoux à ceux qui le méritent, pour les autres ça sera une giflette :)
A tout bientôt!

vendredi 8 mars 2013

à Brisbane, la marche tu pratiqueras...!




Ben ouai, à 3,28 $ le ticket (donc LE voyage) ou 6,5 $ le day-ticket... Ben t'as rapidement fait de prendre la décision de marcher...!
Puis ça va, on va dire que Panam et ses métros tous les 500m c'est peut-être pas la meilleure des habitudes à avoir... Bref, I'm walking under the sun, je ne peux décemment pas me plaindre !

Donc dans cette fièvre de marche quotidienne, je suis allée, hier, découvrir Les quartiers appelés :
- Kangaroo point
- Fortitude Valley
Bon ben à Kangaroo, j'ai vu 0 kangourou et à Fortitude, 0 vallée...
REMBOURSEZ MON BILLET D'AVION, pays de mythos ouais!
Mais bon, j'ai pu apercevoir d'autres choses tout à fait inattendues et ô combien surprenantes.
Aller de chez nous à Kangaroo point, c'est emprunter tout un sentier aménagé le long de la rivière... ça va, j'ai trouvé que c'était plus hard de passer sous l’autoroute. Là c'est bonheur, pas de bagnoles, que des bateaux, rollers, marcheurs et vélos.
Kangaroo Point c'est des falaises (des vraies) en roche orangée qui donnent direc' sur la river. Et ben c'est le coin des grimpeurs de Brissie, des mousquetons et autres baudriers, en veux-tu, en voilà, des jeunes en cours, des mecs tout seuls, des groupes d'amis. Avec les tables de pique-nique et les pelouses pour se poser sous les arbres, franchement, je suis quasi sure d'y remettre les pieds, mais cette fois ce sera pour tâter du chausson sur la paroi :)
Ensuite c'est des aménagements sur pilotis en bois : des bancs, le perpétuel coin barbec', des tables, des coins pour buller, d'autres pour socialiser... Il y a des pseudos sentiers aménagés dans la mangrove, histoire de quitter qq secondes le sentier prévu au marcheur, c'est marrant, ça donne pas super envie de sauter mais c'est sympa ce côté "wild side".

Ensuite j'ai pu traverser le "story bridge", un pont métallique à la Brooklyn ou Harbour bridge de Sydney, c'est long et c'est bruyant, vous en aurez les images ASAP! 
Pour donc arriver dans Fortitude valley, quartier de la fiesta... Un équivalent de Oberkampf et Grands Boulevards réunis, en + grand, - les bagarres, + les chinois (Chinatown justàcôté), - les bagnoles (ben ouai c'est piétonnier...!).
Franchement, ambiance vraiment cool même si c'était l'aprèm, on s'est bu un verre au pub pour se fondre un peu + dans le décor et j'ai pu apercevoir de la déco, ATTENTION !! Ils rigolent même pas, j'ai pas vu l'intérieur de certains clubs mais vu de la rue, ça poutre!
Bon sinon, pour achever la parallèle avec Oberkampf ou autres quartiers de fiestas... Ici, à Fortitude, en 1999, un groupe de riverains contre le bruit et la fête habitant des immeubles limitrophes aux clubs a porté plainte pour tapage nocturne.. Ouuh les vilains... Une conjoncture favorable aux plaignants a failli entraîner la fermeture de 2 lieux de fête vraiment réputé dans le pays : Press Club (j'irais tester le floor, pas d'inquiétude!) et l'Empire Hotel. Du coup, branle bas de combat, tout le monde sur le pont, 1000 milliards de 1000 sabords, WTF ????!!!!! Grosse mobilisation générale, pétition, tout le tintouin, résultat :
En 2006, la municipalité a pondu un truc qui n'existe nulle part ailleurs dans le pays, et dans le monde je pense, les "lieux spécifiques de loisirs". A Valley, les clubs et bars ne sont plus soumis aux même règles qu'ailleurs et, ATTENTION, le top, c'est que toutes les constructions qui verront le jour autour de ces lieux devront mettre en place une insonorisation renforcée! J'aime, J'adore, Je surkiffe quand ça se passe comme ça! "Comment? Quoi??? Le bruit vous dérange?? Ben refaites faire votre insonorisation, ça soit être un vrai problème pour vous.... Allez, une bonne soirée". 
Paris la nuit c'est fini, et nous on accepte en bélant.... BREF....

Après Fortitude, retour par la river, but on the other side! Et traversée de mon Goodwill Bridge, mon petit chouchou que je l'affectionne, que je t'emmènerais bien avec moi <3

Sinon, Brisbane c'est une extension du territoire français ou bien ??
ça pullule, tels des cafards, les français sont cachés dans tous les coins! 
Rien qu'hier, une journée de bonne balade certes, mais en Australie tout de même, j'ai croisé 5 français qui bossaient. Dehors hein! (ceci explique cela) et la dernière fois que je suis allée au lagon, je me suis crue pendant 2 secondes à nation, terminus de la 6 à attendre mon tromé...! Bon après je me suis réveillée et j'ai vu le lagon et j'me suis souvenue... mais bon, quand même, c'est incroyable ce que cette ville nous attire!

Voilà, 2è article, 
le jour de la journée des femmes.
Journée inutile quand on sait à quel point chaque jour est notre fête...
Ah en fait nan...
Des bibis :-*





















mercredi 6 mars 2013

mardi 5 mars 2013

Australie Baby ! Te montre sa maison


Australie Baby ! Te pique les yeux


In a mood for leave...

Voilà, c'est bon, je suis bien partie, pour ceux qui en douteraient encore, et franchement, plus j'y pense et plus je me dis, "you made a good job Mate"...
Bref, ça va très bien et pour mon 1er article, je vais tacher de raconter un peu mes premiers moments !


Jour 5 :
J'accuse encore le coup du décalage, "ouah j'te raconte pas comment j'suis jet-lagée!" et de la fatigue accumulée depuis qq semaines... Mais le moral est au beau fixe depuis le début, donc conclusion : la fatigue en France ne me fait pas le même effet qu'ailleurs... :)
J'ai donc fait mon voyage aller avec Qantas Airline :
3 avions, 23h de vol cumulées avec escales à Londres et Singapour (moquette land ou Saint Maclou pour les fans!), 6 repas mémorables, 2 brosses à dent de poche et surtout, un souvenir inoubliable de cri d'enfants, 2h durant... ça tombe bien, je voulais pas dormir !
Sinon Qantas c'est pas mal, des films et séries en français, des équipages qui par-le-une lan-gue-que-tu-com-prends! (ça change des China Souhern airline et consorts).

A l'arrivée à Brisbane, je découvre qu'une big star était également dans mon avion puisque caméras de TV et autres ados en chaleur étaient là pour nous accueillir... Enfin Elle... Je ne saurais vous dire de qui il s'agissait, mais elle avait l'air de rendre les teens complètement fous !

C'est d'ailleurs à ce moment là que j'ai eu le plaisir de manger ma 1ère nicorette...
Oui, j’arrête de fumer en hommage à Renaud (elle ne nous aura pas tous mec!)
Bon, ben... C'est atroce, comme si tu bouffais une clope allumée! ça pique, ça brûle  ça donne la gerbe... J'y croyais pas et j'ai eu vite fait de la cracher (de façon très charmante bien sur) dans le 1er endroit trouvé... A savoir, un bac à fleurs... Quelle manque de classe!
Passons, c'est anecdotique...
Arrivée à 7h du matin et récupérée à 8 par ma potesse Marie et Son pote Jeff, on a été prendre le ptidéj dans le quartier de Paddington. Un bon FULL ENGLISH BREAKFAST qui tue sa maman! Arrosé d'un smoothie mangue, banane, framboise, j'étais prête à m'installer!

Ce petit voyage en 4x4 dans les rues de Brisbane, m'a permis déjà d’apercevoir les différents districts de la ville, et bien que je n'y connaisse rien, niveau architectural Brisbane ça poutre! On a du colonial en veux tu-en voilà, du moderne, du tradi... et tout ça s'incorpore naturellement dans le décor, sans choquer les yeux une seconde!

Bref, on a roulé
On a bouffé
On a re-roulé
et on est enfin arrivé à la maison
Bref, j'ai emménagé dans une Queenslander!

J'ai enfin pu prendre une douche et revêtir l'uniforme de rigueur : short, tongs, lunettes de soleil ! La température déjà chaude pour la matinée m'a un peu assassiné à la sortie de la raie du porc... Je commence à aller mieux!

Pour améliorer l'installation, on a passé l'aprèm à Queen street, genre de grand mall piéton, avec des bébés-mall de tous les côtés... J'ai pu dépenser mes sous dans une lampe de chevet, des petits rangements, draps, etc.

De retour à la maison, je commençais "a little bit" à marcher à coté de mes pompes... Comme si j'avais enquillé une fête de l'Huma sans dormir --> HARD quoi ! Du coup je suis tombée dans un coma profond vers 17h30, réveillée vers 22h30, j'ai replongé à 00h00 pour me réveiller le lendemain à 8h, 13h de sommeil, c'est honnête!

Le samedi, il ne s'est pas arrêté de pleuvoir, ce fut un plaisir! Je suis partie de la maison à 9h fraiche comme un gardon, prête à conquérir un opérateur de téléphone et une banque... J'ai commencé par me perdre, ensuite il s'est mis à pleuvoir et là j'ai hélé un "TAXI !" pour rentrer dans mon nid la queue entre les jambes, dirais-je vulgairement...!
Ce fut ma journée vidéo, express yourself, enfin fais ce que tu veux mais surtout, surtout, NE DORS PAS!
J'ai tenu, ça a été dur, but I made it dude!

Le dimanche, pluie.
Mais franche ce coup ci... Elle était là dès mon réveil !
Du coup, j'ai trainassé encore, comme j'en ai besoin ces temps ci, je l'ai assez bien vécu! Je suis quand même allée faire un tour au mall qui est à coté de la maison, histoire de faire quelques courses.

Lundi, soleil !
Enfin tu es là :)
Réveillée à 6h, impossible de redormir, je me suis trankillou préparée à sortir.
Journée fructueuse, dont je suis sortie un peu défoncée mais + déter que jamais à la conquête!
J'ai ouvert un compte, une ligne de téléphone, balancé une vingtaine de CV, je me suis baignée dans le lagoon de South Bank et j'ai été à un autre mall proche de la maison du bonheur!

Tout ça s'est terminé avec une brulure au 4ème degré, tellement chui blanche, tellement, chui blonde que j'en oublie la crème solaire!
Du coup j'ai passé une super soirée en tête à tête avec la Biafine et je suis tombée de sommeil avec le tube dans la main!
Niveau taf, c'est pas la mélodie du bonheur en ce moment mais je ne recule devant rien moi, donc malgré le fait que, je cite "ce ne soit pas la saison", "on est full", "vous êtes la 10è personne que je vois aujourd'hui", je trouverai mon graal, mon taf, bref un truc qui au moins m'assurera de payer le loyer et les ptites dépenses quotidiennes!

Mardi : soleil & pluie!
Du coup j'ai passé pas mal de temps à chercher des annonces et à tenter de piger le système australien ce matin. J'ai trouvé beaucoup d'informations tout à fait intéressantes et mon projet de voyage se dessine trankillou petit à petit dans ma tête.
J'ai rencontré le boss d'un resto d’hôtel avec lequel y'aura ptetr moyen de moyenner.
J'ai aussi rencontré la proprio de la maison du bonheur... Quand elle est là, ça fait moins "du bonheur" mais bon, c'est une coréenne du sud qui ne rigole pas une seconde donc on fera avec!
Voilà, voilà pour les niouz...
I'll keep you posted.
A tout bientôt :)








Mawine